Thorstein Veblen

Froissés ? mais d’où vient cette sensibilité extrême à l’égard des prêtres joliment habillés ?

Le prêtre peut consommer, mais cette consommation doit « prendre des formes qui ne contribuent pas à son propre confort ou à l’épanouissement de sa vie. D’ordinaire il n’est pas convenable que le prêtre ait l’air bien nourri, ou fasse des éclats de rire : ce serait contraire au bon genre ». Certains vont jusqu’à refréner « toute […]

Plus