Mme Rita Ghosn / Kordahi, 2006 / 2018, au sujet du même homme.

A gauche, Mme Rita Ghosn en 2006 alors l’épouse de M. Carlos Ghosn. A droite, Mme Rita Kordahi divorcée de M. Carlos Ghosn, interviewée après l’arrestation de son ex-mari.

En 2006 Mme Rita Ghosn parle de M. Carlos Ghosn comme d’un homme « trop clair, trop tansparent, incapable de faire des concessions » au point qu’elle ne le verrait pas en « homme politique ». En 2018, alors divorcée de M. Ghosn elle dira de lui après son arrestation qu’il « a toujours cherché à dissimuler sa fortune et n’a jamais fait preuve d’équité ».

Vous pouvez retrouver ces deux articles dans leur intégralité :

2 Comments

  1. Qui des deux a pu connaître les plus grands changements ? Rita Ghosn ou Carlos Ghosn ?
    M. Ghosn n’est-il plus transparent, clair et incapable de faire des concession aujourd’hui ? L’a-t-il été un jour ? Les propos de 2006 ne sont ils pas ceux d’une femme engagée avec cet homme ? Ceux de 2018 sont-il teintés de rancœur ? Ou peut-être ceux d’une femme qui parle sans les biais et filtres de l’engagement et la dépendance émotionnelle ?

    Comment peut-on conclure quoi-que ce soit ? Les variables sont tellement vastes. Avons-nous besoin de conclure ?

    J'aime

    1. La seule certitude et encore, concerne cette différence dans le positionnement. Madame aurait dit ce qu’elle a dit en 2006, puis dit ce qu’elle a dit en 2018. Entre-temps, les choses semblent avoir changé. Est-ce la parole qui s’est libérée ? Un ou les deux individus qui ont changé ? Leurs intérêts ?
      On en revient à… « il a été dit ça » en 2006, puis « autre chose »… en rupture totale en 2018. L’intérêt réside dans cette rupture de posture et ses raisons. Les connaître pour les comprendre pourrait être intéressant, je le trouve.
      D’autres éléments de qualité se trouvent dans les deux articles.

      Bon dimanche cher Penseur du dimanche et bien entendu, vous avez raison, nul besoin de conclure, au contraire, ouvrir l’échange à de nouveaux renseignements et de nouvelles informations et analyses. Cela comme nous le faisons avec vous, merci à ce titre.

      Ps : En ce sens, je réfléchissais à contacter le fils de Madame et Monsieur… qui a récemment pris la parole dans la presse et ce pour la première fois, puis je me suis rétracté… car même indirectement je trouvais délicat de l’amener à le questionner sur ses parents et le possible de le participer à cristalliser cette rupture revenant quelque part à lui demander de qui de ses parents a raison. Puis, quelle valeur de commenter un fait, deux prises de parole qui apparaissent contraires ?
      Il y en a une, mais aller le chercher pour cela… à quoi bon ?

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s