Discussion entre Sami Zeidan (Al Jazeera) et Abu Hafs al-Mauritani (ancien mufti d’Al-Qaïda)

* Attention : pour lecteur averti ; les idées exprimées dans cette vidéo et cet article peuvent choquer la sensibilité des personnes, néanmoins, elles participent à la compréhension des enjeux politiques et sécuritaires actuels. Nous ne soutenons aucun propos pouvant être perçu comme insultant ou diffamatoire. Toute réclamation peut être faite à : contact@lagerap.com

Échange entre Sami Zeidan et Abu Hafs al-Mauritani considéré comme l’ancien mufti d’Al-Qaïda. Voici résumés et traduits quelques paassages :

  • Pourquoi de jeunes musulmans lancent des attaques massives qui tuent de nombreux civils, innocents, dans des pays musulmans et non-musulmans ?

Moi et de nombreux musulmans, nous ne sommes pas d’accord avec toute justification religieuse ou politique de ces attaques (13 novembre à Paris). Selon moi, les lois islamiques rejettent de telles opérations. Je pense qu’elles portent un grand préjudice au monde Musulman. Néanmoins, nous devons chercher à comprendre ce qui s’est passé. Il faudrait ainsi parler du contexte dans lequel ces opérations se sont produites et pourquoi elles se sont produites dans tels pays et pas dans d’autres par exemple.

Les groupes tels qu’Al Qaeda ou ISIS, pensent que les Occidentaux sont particulièrement impliqués dans les crises qui touchent le monde Musulman. Les Occidentaux sont ainsi ceux qui ont installé, armé et soutenu Israël au milieu du monde Musulman. Et les Occidentaux ferment les yeux sur les crimes qui sont commis contre les Palestiniens. Bien que je ne sois pas d’accord avec ce qui s’est passé (les attentats) et que je souffre pour toute personne innocente tuée qu’elle soit en France, aux États-Unis ou ailleurs, il semble que les autres ne ressentent pas la même douleur quand cela concerne nos morts (musulmans). Les Français ont vécu une seule nuit de peur et de meurtres, mais les Musulmans au Moyen-Orient et dans d’autres pays comme au Myanmar vivent avec cette même peur et ces morts tous les jours, et cela depuis des années.

  • Pourquoi ISIS ouAl-Qaïda n’ont-ils pas attaqué Israël (voir réponse question précédente) ?

Cette question doit leur être posée, mais pour Al-Qaïda, dont j’ai été membre et pour Oussama Ben Laden, je peux dire que les États-Unis sont considérés comme la racine du mal. Les États-Unis, l’arbre du mal et Israël juste un fruit ou une branche. Il était ainsi considéré que tout effort de combat contre un régime affilié aux États-Unis était un gaspillage. Il disait qu’il fallait se concentrer sur le déracinement de l’arbre et que si l’arbre chutait, le mal chuterait automatiquement. Al-Qaïda a lancé quelques attaques contre Israël, très limitées et certaines infructueuses. Je ne suis pas (plus) un membre d’Al-Qaïda et j’ai plusieurs désaccords avec eux, je ne peux pas dire pourquoi ils ont fait ou n’ont pas fait quelque chose. La question est plutôt : pourquoi ont-ils frappé la France et non pas la Chine par exemple ?

Les Occidentaux veulent trop simplifier les choses et disent que les attaques qui ont frappé la France et les États-Unis étaient des attaques terroristes aveugles menées au hasard. C’est faux, ces groupes pensent qu’ils agissent pour une vraie raison. Pourquoi n’ont-ils pas attaqué la Chine ?

Ce n’est donc pas une histoire de mécréants contre croyants, ou d’infidèles contre Musulmans. Pour les Musulmans, les Chinois sont davantage des mécréants que les Juifs ou les Chrétiens, qui eux sont considérés comme les disciples des livres saints. Pourquoi n’ont-ils donc pas frappé le Vatican au lieu de la France ? Le Vatican représente pourtant le Christianisme occidental. Pourquoi n’ont-ils pas attaqué une église en France ? Nous faisons une grave erreur lorsque nous essayons d’expliquer ces attaques (que nous n’autorisons pas) en les simplifiant à l’extrême et en disant que les personnes qui les ont conduites ne comprenaient rien à ce qu’elles faisaient. Je voudrais citer un ancien Premier ministre français, qui a été aussi ministre des Affaires étrangères et ministre de l’Intérieur sous François Mitterrand. Il expliquait pourquoi la France a été attaquée et disait que ce que ces groupes faisaient, qu’ils soient d’ISIS ou d’autres, étaient en réaction aux crimes commis par les Occidentaux contre le monde Musulman. Il a évoqué ce que la France a fait en Libye, au Nigeria, au Tchad, mais aussi au nord Mali. Ces groupes réagissent aujourd’hui à ces crimes commis par les Occidentaux.

  • Est-ce la bonne réaction de tuer des innocents ? Est-ce qu’il y a des prêches musulmanes qui poussent à agir de la sorte ?

Bien sûr qu’il y a des religieux qui poussent à agir de la sorte, et je n’en fait pas partie, mais oui il y a des religieux qui ont l’opinion suivante : « Que toute personne doit être traitée de la même manière qu’elle traite les autres » et que Dieu a dit : « Nous avons ordonné contre eux, esprit pour esprit, oeil pour oeil, nez pour nez, dent pour dent et châtiment pour blessure ». Je ne suis pas d’accord avec une telle interprétation, mais ils interprètent ces principes pour signifier aux Occidentaux qu’ils ne doivent pas espérer vivre en paix tant que les flammes et les explosions retentiront dans nos pays. Ils disent : « Si vous tuez nos enfants, nous tuerons les vôtres, si vous tuez nos femmes, nous tuerons les vôtres, si vous détruisez nos villages mais également ce qui est clairement des cibles civiles et fermerez les yeux sur les crimes commis par des régimes tyranniques qui nous gouvernent ainsi que sur les crimes perpétrés par Israël. Si vous lancez des guerres contre nos pays et nos peuples et tuez des personnes innocentes, nous vous traiterons alors également de la même manière ».

  • Pourtant il y a des passages très clairs dans l’Islam, partagés d’ailleurs par bon nombre de musulmans, qui interdisent de tuer des innocents, comment un religieux pourrait-il alors justifier de tels agissements ?

Oui, mais nous avons aussi chez nous des personnes qui ont mal compris notre religion, comme il existe des Occidentaux qui ont mal compris le Christianisme. Lorsque l’ancien Président américain Georges Bush, a dit qu’il avait envahi l’Irak parce qu’il avait reçu des instructions de Dieu et qu’il avait vu Jésus (que la paix soit avec Lui) lui ordonner de le faire ; quand Bush parle d’inspirations et de révélations venant de Dieu, même si nous ne sommes pas Chrétiens, nous savons que Jésus et la religion de Jésus n’ont rien à voir là-dedans. Lorsque l’église orientale orthodoxe en Russie bénit l’invasion et l’intervention militaire russe en Syrie et dit que c’est une mission sainte chrétienne et quand les prêtres et le Pape supportent ça, nous savons que leur religion est utilisée pour faire la guerre et que cela n’a rien à voir avec Jésus. De même, chez nous, nous avons aussi des gens qui ont mal compris l’Islam.

  • Pourquoi vous a-t-il fallu au moins trois ans entre les attaques contre les ambassades américaines et août 2001, pour présenter votre démission (à Al-Qaïda) ?

J’ai dit que j’étais contre ces opération et j’ai expliqué que je n’ai pas été consulté en avance pour ces attaques. Je n’ai pas présenté tout de suite ma démission car lorsque vous êtes avec des gens et un groupe qui est d’accord avec vous sur de nombreuses choses, puis qui commettent des erreurs sur lesquelles vous attirez leur attention et que vous espérez qu’ils vont arrêter de commettre ces erreurs, vous ne vous retirez pas à la première erreur. Vous donnez une chance à ces personnes pour se corriger.

  • Mais c’est beaucoup plus qu’une simple erreur, presque 200 personnes ont été tuées…

Je n’ai pas fermé les yeux et j’ai condamné ces attaques, mais je n’étais pas responsable de ces attaques. La question devrait être posée à de nombreuses autres personnes. D’autres personnes devraient être interrogées sur ce qu’elles ont fait lorsque leurs pays et leurs régimes ont commis des crimes de guerre contre des Musulmans et des non-Musulmans. Lorsque les Américains ont frappé les Japonais avec les bombes nucléaires ou lorsque les Français ont tué 1.5 million d’Algériens et ont refusé de le reconnaître ou encore lorsque les Américains ont tué 1 million d’Irakiens, de nombreux politiciens ont désapprouvé, mais aucun d’entre eux n’a démissionné.

  • Est-ce que vous condamnez ce que fait aujourd’hui ISIS ou Al-Qaïda, en termes d’attaques contre des civils ?

Je dis que ce que fait ISIS ou Al-Qaïda en termes d’attaques contre des innocents civils est condamné par les lois islamiques, mais aussi moralement et même politiquement eu égard aux impacts sur notre cause. De la même façon, nous condamnons tout le mal commis par les pays occidentaux contre les Musulmans, en supportant Israël par exemple et en fermant les yeux sur ses crimes, mais aussi pour le meurtre de civils et d’innocents par les Occidentaux en Syrie, en Irak, mais aussi dans tout pays, nous condamnons aussi le soutien apporté par les Occidentaux à tout régime corrompu, mais aussi pour le soutien occidental à de contre-révolutions lors du printemps arabe et sur ce qu’ils ont fait tout au long de leur longue histoire remplie d’hostilité et de conspiration contre le monde Musulman. C’est cette politique qui a conduit au vendredi noir à Paris et au 9/11. Où est cette démocratie dont parlent et se vantent les Occidentaux tout en soutenant les pires régimes au monde ?

  • Que dites-vous aux jeunes qui voudraient rejoindre de tels groupes, en tant qu’ancien membre d’Al-Qaïda ?

Je dirais qu’il y a une différence claire entre le jihad légitime et tuer des personnes innocentes. Ce qui a incité ces jeunes à rejoindre ISIS ou Al-Qaïda c’est qu’ils ont voulu entreprendre un jihad légitime. Or, le jihad légitime c’est lorsque vous vous défendez contre une occupation, ou lorsque vous libérez une place sacrée, ou lorsque vous protégez la sainteté des gens ou lorsque vous arrêtez une effusion de sang ou encore empêchez une agression. Le Jihad a des règles morales, des lois et des valeurs. Si vous protégez des places sacrées ou la sainteté et dignité des gens alors c’est un Jihad légitime. Mais si vous utilisez le jihad pour tuer des civils et des innocents, alors il est inacceptable et n’a rien à voir avec le vrai jihad.

  • Qu’est-ce qui doit être fait aujourd’hui pour affronter ISIS ?

Les États doivent en rechercher la cause et la détruire. Les pays occidentaux doivent corriger leur politique étrangère à l’égard du monde Musulman. J’appelle à la logique et à la sagesse pour guider nos réflexions et à ne pas tomber dans les mains de ceux qui ont organisé le vendredi noir à Paris. Ils veulent inciter les pays occidentaux à prendre de nouvelles mesures qui ne vont que donner à ces groupes plus de crédibilité dans le monde Musulman et prouver qu’ils sont les victimes d’une croisade occidentale. Cela va leur apporter, plus de recrues et d’argent et convaincre des citoyens musulmans dans les pays européens que leurs États les discriminent sur une base religieuse. Cela a déjà pu être observé dans les déclarations du Président français. Les Français ont discuté la possibilité de retirer la nationalité française à certains imams, d’empêcher le retour de certains d’entre eux (revenant de l’étranger), mais aussi de changer la Constitution. La Constitution française est considérée comme une des plus grandes réussites de la Révolution française ! Ils veulent maintenant changer les parties qui parlent de liberté, d’égalité et de fraternité ! Ceux qui ont organisé ces attaques ne venaient pas des déserts d’Al Anbar en Irak ou de Deir Al Zour en Syrie, ceux-là sont des Français qui sont nés et ont grandi en France. Ils ont la nationalité française. La France a échoué dans leur éducation et intégration, faisant d’eux des ennemis. Les Français devraient être interrogés sur ce qui s’est passé ; comment des Français ont-ils pu commettre de tels crimes sur le territoire Français ?

  • Et qu’en est-il de la communauté Musulmane ? A-t-elle une responsabilité ?

Les Musulmans ont également une grande responsabilité. Les religieux doivent être clairs sur ce que les lois islamiques disent de ces groupes. Mais les religieux doivent également prendre leur distance avec les régimes politiques en place, sans quoi les jeunes les considéreront comme les marionnettes des Occidentaux. Si les religieux musulmans veulent être crédibles, ils doivent être indépendants. S’ils sont associés à des dirigeants, ils vont perdre de leur crédibilité auprès des jeunes. Après avoir dit cela, éduquer ces jeunes n’est pas suffisant. Il y a des injustices commises par les pays occidentaux et des injustices commises par les régimes au sein du monde Musulman tout aussi importantes que l’ignorance des jeunes. Plusieurs facteurs ont conduit à la situation que nous connaissons aujourd’hui. Les chercheurs, penseurs et religieux qui veulent que nous vivions tous en paix doivent résoudre ensemble ces problèmes rationnellement. Pour ce faire, il faut prendre en considération les causes de ce problème et trouver la meilleure manière de sortir tout le monde de l’oppression. Tant qu’il y aura de l’oppression, des guerres et des effusions de sang dans le coeur du monde Musulman, alors les étincelles du feu qui brule dans le coeur du monde Musulman, s’envoleront jusqu’en Europe et d’autres endroits. C’est pour cela que je dis que c’est une erreur de régler les fautes commises par ISIS par plus de guerres dans la région.

  • Pensez-vous que les bombardements vont défaire ISIS ?

Pas du tout, ils vont renforcer le groupe, le répandre et participer à le crédibiliser davantage. Dominique De Villepin dit que tout guerre dans laquelle nous nous embarquerons aujourd’hui contre ISIS, va indubitablement nous entrainer dans une autre guerre demain, contre un ou plusieurs groupes qui auront pour origine la guerre précédente (un cercle sans fin). C’est de la responsabilité des gens sages et rationnels, de savants de la nation Musulmane, et d’autres sages et personnes rationnelles d’autres nations d’éteindre ces flammes avant qu’elles ne finissent par brûler tout le monde. Mais j’ai peur que toute nouvelle journée soit consacrée à prendre de nouvelles mesures conduisant à une guerre entre civilisations, une guerre entre Islam et Christianisme, une guerre entre Sunnites et Chiites et une guerre entre Arabes et les autres nationalités. Ce dont j’ai le plus peur, c’est que les gens rationnels ne réalisent pas cela et que nous manquions une chance de tout stopper et que nous nous retrouvions dans une guerre insensée dans laquelle nous nous entretuerons sans même savoir pourquoi.

Elie Khoury, La Gerap+

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s