Le Hamas à travers sa Charte de 1988

Nous avons analysé la charte de 1988 du Hamas, organisation créée en 1987. L’organisation est considérée par les uns terroriste, par les autres héroïque, et encore par d’autres à moitié terroriste (la branche armée) à moitié neutre (la branche politique). Situation quasi-identique à celle du Hezbollah libanais créé en 1982 autour là encore d’un même et nécessaire soutien plus tranché (armé) en faveur de la communauté palestinienne.

Nous avons fait l’expérience suivante, aller à la rencontre du Hamas par ses textes et avons étudié les différents articles de la Charte de 1988 qui ont été ensuite classés : positifs (entendre favorables à la paix, au respect de l’autre), négatifs (belliqueux) et neutres +/-.

–  « Vous êtes la meilleure communauté suscitée par les hommes ». Neutre / Introduction

– « Israël existe et continuera à exister jusqu’à ce que l’Islam l’abroge comme il a abrogé ce qui l’a précédé ». Négatif / Introduction

– « Le monde islamique est en feu ; il est du devoir de chacun d’entre nous d’y verser de l’eau, et pas qu’un peu, pour éteindre ce qu’il est possible d’éteindre, sans attendre un autre ». Positif – Neutre / Introduction

– « Louange à Dieu à Dieu à qui nous demandons aide, pardon, indications sur la voie juste et en qui nous plaçons notre confiance ! » Positif / Introduction

– « Au beau milieu des soucis et de la mer des souffrances, du tréfonds des coeurs palpitants des croyants et par les bras purifiés par les ablutions, par la conscience du devoir et l’acquiescement à l’ordre de Dieu, la mission [al-da’wa] a été réalisée de même que la convergence et le rassemblement, l’éducation basée sur la règle de Dieu, la volonté déterminée de tenir son rôle dans la vie, de franchir tous les obstacles et de surmonter les difficultés du chemin, l’entraînement continuel, la disposition à faire don de soi et de tout ce qui est précieux sur le chemin de Dieu. C’est alors que le noyau se forma et se mit à se frayer son chemin dans cette mer démontée d’espérances et d’espoirs, de désirs et de voeux, de dangers et d’obstacles, de souffrances et de défis, à l’intérieur comme à l’extérieur. » Positif / Introduction

– « Notre combat avec les Juifs est une entreprise grande et dangereuse qui requiert tous les efforts sincères et constitue une étape qui, sans nul doute, sera suivie d’autres étapes; c’est une phalange qui, sans nul doute, sera soutenue par d’autres qui, phalanges après phalanges, viendront de cet immense monde arabe et islamique jusqu’à l’écrasement des ennemis et la victoire de Dieu. » Négatif / Introduction

– « Je n’ai créé les Djinns et les hommes que pour qu’ils m’adorent » [Coran, 51, 56] ; connaissant leur devoir envers eux-mêmes, leur famille et leur patrie, ils vivent en tous ces domaines dans la crainte de Dieu et ont levé l’étendard du jihad contre les Rebelles afin de purifier le pays et les humains de leurs souillures, de leurs turpitudes et de leurs iniquités. » Négatif / Article 3

– « À l’ombre de l’islam, les fidèles de toutes les religions peuvent coexister en toute confiance et sécurité pour leur vie, leurs biens et leurs droits; en l’absence de l’islam, les luttes apparaissent, l’injustice se développe, la corruption se répand, les conflits et les guerres surviennent. » Neutre – /Article 6

– « L’injustice du prochain est plus difficile à supporter que le coup de la redoutable épée d’acier indien. » Positif / Article 7

– « Cherchez à vous surpasser les uns les autres dans les bonnes actions. Votre retour, à tous, se fera vers Dieu. » Positif / Article 7

– « Le Mouvement Le Mouvement de la Résistance Islamique est l’un des épisodes du jihad mené contre l’invasion sioniste. Il est étroitement lié au soulèvement du martyr « Izz al-Dîn al-Qassâm et de ses frères combattants du jihad des Frères musulmans en 1936 C.; il est aussi étroitement lié à un autre épisode, celui du jihad des Palestiniens, des efforts et du jihad des Frères musulmans dans la guerre de 1948 de même que des opérations de jihad menées par les Frères musulmans en 1968 C. et plus tard. Ainsi, bien que les épisodes soient séparés les uns des autres, la continuité du jihad se trouvant brisée par les obstacles placés par ceux qui relèvent de la constellation du sionisme, le Mouvement de la Résistance Islamique aspire à l’accomplissement de la promesse de Dieu, quel que soit le temps nécessaire. L’Apôtre de Dieu -que Dieu lui donne bénédiction et paix- a dit : « L’Heure ne viendra pas avant que les musulmans n’aient combattu les Juifs (c’est à dire que les musulmans ne les aient tués), avant que les Juifs ne se fussent cachés derrière les pierres et les arbres et que les pierres et les arbres eussent dit : ‘Musulman, serviteur de Dieu ! Un Juif se cache derrière moi, viens et tue-le. Un seul arbre aura fait exception, le gharqad [Sorte d’épineux] qui est un arbre des Juifs » (hadîth rapporté par al-Bukhârî et par Muslim). Négatif / Article 7

– « Le Mouvement de la Résistance Islamique considère que la terre de Palestine est une terre islamique waqf [de main-morte] pour toutes les générations de musulmans jusqu’au jour de la résurrection. Il est illicite d’y renoncer en tout ou en partie, de s’en séparer en tout ou en partie : aucun Etat arabe n’en a le droit, ni même tous les Etats arabes réunis; aucun roi ni président n’en a le droit, ni même tous les rois et présidents réunis; aucune organisation n’en a le droit, ni même toutes les organisations réunies, qu’elles soient palestiniennes ou arabes. La Palestine, en effet, est une terre islamique waqf pour toutes les générations de musulmans jusqu’au jour de la résurrection et qui donc pourrait prétendre jouir de la pleine délégation de pouvoir de toutes les générations islamiques jusqu’au jour de la résurrection ? [12] Tel est son statut selon la Loi islamique, statut identique à celui de toute terre conquise par les musulmans de vive force. A l’époque des conquêtes, en effet, les musulmans ont constitué ces terres en biens waqf pour toutes les générations de musulmans jusqu’au jour de la résurrection. Il en fut ainsi : les commandants-en-chef des armées islamiques, ayant achevé la conquête du Châm et de l’Iraq, dépêchèrent des envoyés auprès du calife des musulmans « Umar Ibn al-Khattâb pour lui demander conseil sur les terres conquises : devait-on les partager entre les soldats, les laisser à leurs propriétaires, ou faire autre chose ? Après consultations et échanges entre le calife des musulmans, « Umar Ibn al-Khattâb et les Compagnons de l’Apôtre -que Dieu lui donne bénédiction et paix-, décision fut prise de laisser la terre entre les mains de leurs propriétaires qui la faisaient fructifier et produire; le contrôle de la terre, quant à lui, et la terre elle-même furent constitués en biens waqf pour toutes les générations de musulmans jusqu’au jour de la résurrection, la jouissance [de ces terres] par leurs propriétaires n’étant plus qu’une jouissance de l’usufruit. Cette constitution en biens waqf demeurera tant que demeureront les cieux et la terre. Pour ce qui concerne la Palestine, toute pratique contraire à la Loi de l’islam est ainsi frappée de nullité tout en étant imputée à son auteur. » Ceci est la Vérité absolue ! Glorifie le Nom de ton Seigneur, le Très-Grand ! » (56,95). » Neutre – / Article 11

– « Le patriotisme [al-wataniyya], du point de vue du Mouvement de la Résistance Islamique, est un article de la profession de foi [‘aqîda] religieuse. Il n’y a rien de plus fort et de plus profond dans le patriotisme que le jihad qui, lorsque l’ennemi foule du pied la terre des musulmans, incombe à tout musulman et musulmane en tant qu’obligation religieuse individuelle [fard ‘ayn]; la femme alors n’a pas besoin de la permission de son mari pour aller le combattre ni l’esclave celle de son maître. » Négatif / Article 12

– « Les initiatives, les prétendues solutions de paix et les conférences internationales préconisées pour régler la question palestinienne vont à l’encontre de la profession de foi du Mouvement de la Résistance Islamique. Renoncer à quelque partie de la Palestine que ce soit, c’est renoncer à une partie de la religion. Ainsi, le patriotisme du Mouvement de la Résistance Islamique fait-il partie de sa religion. C’est sur cette base que ses membres ont été éduqués et c’est pour déployer l’étendard de Dieu sur leur patrie qu’ils mènent le jihad, « Dieu est souverain en son commandement mais la plupart des hommes ne savent rien » [Coran, 12, 21]. De temps à autres, l’invitation de tenir une conférence internationale est lancée pour examiner une éventuelle solution de la question. Certains l’acceptent, d’autres la refusent pour telle ou telle raison, mettant une ou plusieurs conditions à l’acceptation de la tenue d’une telle conférence ainsi qu’à leur participation. Connaissant les parties constitutives d’une telle conférence et leur attitude passée et présente prise face aux causes des musulmans, le Mouvement de la Résistance Islamique ne considère pas que de telles conférences puissent répondre aux revendications, restituer les droits et rendre justice aux opprimés. Que sont donc de telles conférences sinon l’une des formes de l’arbitrage des infidèles sur la terre des musulmans ? Or les infidèles ont-ils jamais rendu justice aux croyants? « Les Juifs et les Chrétiens ne seront pas contents de toi tant que tu ne suivras pas leur religion. Dis : ‘La Direction de Dieu est vraiment la Direction’. Si tu te conformes à leurs désirs après ce qui t’est parvenu en fait de Science, tu ne trouveras ni maître, ni défenseur susceptible de s’opposer à Dieu » (2,120). Il n’y aura de solution à la cause palestinienne que par le jihad. Quant aux initiatives, propositions et autres conférences internationales, ce ne sont que pertes de temps et activités futiles. Le peuple [15] palestinien a trop d’honneur pour dilapider son avenir, son droit et son destin en activités futiles. » Négatif / Article 13

– « Dans la bataille de libération, la femme musulmane a un rôle qui n’est pas inférieur à celui de l’homme : être l’usine à hommes. Elle joue un grand rôle dans l’orientation et l’éducation des jeunes générations. Les ennemis l’ont bien compris et considèrent que s’ils parviennent à la conseiller et à lui faire prendre le chemin de leur désir loin de l’islam, alors ils remporteront le combat. C’est pour cela que tu les trouves sans cesse sur la brèche dans le domaine des médias et des films, de même que dans celui des programmes d’enseignement. [Ils agissent] par l’intermédiaire de leurs créatures membres de ces organisations sionistes aux noms et formes multiples, comme la franc-maçonnerie, les clubs Rotary, les sections d’espionnage, etc., qui toutes sont des nids de subversion et de sabotage. Ces organisations sionistes disposent de ressources matérielles considérables qui leur permettent de jouer leur rôle au coeur des sociétés visant à atteindre les objectifs sionistes et à enraciner profondément les concepts qui servent l’ennemi. Pour agir, ces organisations profitent de l’absence de l’islam de la scène publique et de son étrangeté pour les gens. Il revient aux islamistes de tenir leur rôle dans la confrontation avec les menées de ces saboteurs. Le jour où l’islam aura pris le contrôle de l’orientation de la vie, il anéantira ces organisations hostiles à l’humanité et à l’islam. » Négatif / Article 17

– « Oui, ceux qui sont soumis à Dieu et celles qui lui sont soumises, les croyants et les croyantes, les hommes pieux et les femmes pieuses, les hommes sincères et les femmes sincères, les hommes patients et les femmes patientes, les hommes et les femmes qui redoutent Dieu, les hommes et les femmes qui font l’aumône, les hommes et les femmes qui jeûnent, les hommes chastes et les femmes chastes, les hommes et les femmes qui invoquent souvent le nom de Dieu : voilà ceux pour lesquels Dieu a préparé un pardon et une récompense sans limites » (33, 35). » Positif / Article 18

– « Face à de telles pratiques, la solidarité sociale entre les gens doit prévaloir; c’est comme un seul corps qu’il faut affronter l’ennemi : si l’un des membres se plaint, le reste du corps lui répond par la vigilance et la protection. » Neutre + / Article 20

– « Pratiquer la solidarité sociale signifie apporter de l’aide à tout demandeur, que ce soit une aide matérielle ou morale, que ce soit même la participation à l’exécution de certains actes. Les éléments du Mouvement de la Résistance Islamique doivent considérer les intérêts des masses comme ils considèrent leurs propres intérêts. Il ne leur faut épargner aucun effort dans la réalisation comme dans la préservation de ces intérêts. Il leur faut détourner tous les mauvais coups qui pourraient influer sur l’avenir des générations ou causer du mal à leur société. Les masses font partie [du MRI] et il est fait pour elles; sa force est à leur service et son avenir est le leur. Il faut que les éléments du Mouvement de la Résistance Islamique participent, aux côtés des gens, à leur joies et à leurs peines, qu’ils adoptent les revendications des masses de même que tout ce qui permettrait de réaliser les intérêts du Mouvement et ceux de ces masses. Le jour où règnera cet esprit, la concorde se sera approfondie, la coopération et l’attention réciproque auront prévalu, l’unité se sera raffermie et les rangs de la confrontation avec les ennemis se seront renforcés. » Neutre – / Article 21

– « A partir de là, malgré toute notre estime pour l’Organisation de Libération de la Palestine -et pour tout ce qui pourrait s’y développer-, et sans vouloir minimiser son rôle dans le conflit arabo-israélien, il nous est impossible de troquer l’islamité actuelle et future de la Palestine pour l’adoption de l’idée laïque. L’islamité de la Palestine fait, en effet, partie de notre religion; or quiconque néglige une part de sa religion perd à tout coup. « Qui donc éprouve de l’aversion pour la Religion d’Abraham, sinon celui qui est insensé ? » (2,130). Le jour où l’Organisation de Libération de la Palestine adoptera l’islam pour règle de vie, ce jour-là nous en serons les soldats et le combustible de son feu qui embrasera les ennemis. Jusqu’à ce que cela arrive -et nous demandons à Dieu que ce jour soit proche-, la position du Mouvement de la Résistance Islamique envers l’Organisation de Libération de la Palestine est celle du fils envers son père, du frère envers son frère, du proche envers son proche. Il souffre de ses souffrances dans tout ce qui l’atteint. [Le MRI] met sa puissance à sa disposition pour affronter l’ennemi et lui souhaite bonne orientation et juste direction. » Neutre – / Article 27

– « Israël, par sa judéité et ses Juifs, constitue un défi pour l’islam et les musulmans : « que les lâches jamais ne ferment l’oeil ». » Négatif / Article 29

– « Le Mouvement de la Résistance Islamique est un mouvement humaniste [insâniyya]. Il veille au respect des droits de l’homme et se conforme à la tolérance de l’islam en ce qui concerne les disciples des autres religions : il ne s’oppose à aucun d’entre eux sinon à ceux qui lui sont ouvertement hostiles ou qui se mettent au travers de son chemin pour gêner ses mouvements ou anéantir ses efforts. A l’ombre de l’islam, les disciples des trois religions, islamique, chrétienne et juive, peuvent coexister dans la sécurité et la confiance. Ce n’est qu’à l’ombre de l’islam que la sécurité et la confiance peuvent se trouver, l’histoire récente et ancienne en constituant un bon témoin. Il est du devoir des disciples des autres religions de s’abstenir de concurrencer l’islam dans sa souveraineté sur cette région car le jour de leur propre souveraineté serait celui des massacres, de la torture et de l’exode. En effet, ils en viennent aux mains entre eux, sans parler de leurs combats avec les disciples des autres religions. Le passé et le présent sont remplis d’exemples qui prouvent cela. « Tous ne vous combattront que retranchés dans des cités fortifiées ou derrière des murailles. Leur vaillance est grande quand ils sont entre eux ! Vous les croyez unis, mais leurs coeurs sont divisés. Il en est ainsi, par ce que ce sont des gens qui ne raisonnent pas » (59,14). L’islam accorde à quiconque le droit auquel il peut prétendre et empêche d’attenter aux droits des autres. Les pratiques sionistes nazies à l’encontre de notre peuple ne parviendront pas à prolonger leur invasion, « l’Etat de l’injustice ne dure qu’un temps, l’Etat du droit demeure jusqu’à la consommation des temps ». [35] « Dieu ne vous interdit pas d’être bons et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus à cause de votre foi et qui ne vous ont pas expulsés de vos maisons -Dieu aime ceux qui sont équitables- » (60,8). » Négatif / Article 31

– « Le sionisme mondial et les forces colonialistes, par un mouvement subtil et une planification étudiée, essaient de faire sortir les uns après les autres les Etats arabes du cercle du conflit avec le sionisme pour qu’en fin de parcours le peuple palestinien se retrouve tout seul. Ils ont déjà réussi, en grande part, à faire sortir l’Egypte du cercle du conflit par les traîtres accords de « Camp David » et ils essaient d’entraîner d’autres Etats encore vers de semblables accords pour les sortir du cercle du conflit. » Neutre / Article 32

– « Tout en se frayant son chemin, le Mouvement de la Résistance Islamique assure encore et encore tous les fils de notre peuple, les peuples arabes et islamiques, qu’il ne cherche ni un prestige personnel, ni un gain matériel, ni une position sociale. Il n’est contre aucun des fils de notre peuple, ne cherchant à entrer en concurrence avec aucun ni à prendre la place d’aucun, et cela de façon absolue. Il ne sera contre aucun des fils des musulmans ou de ceux qui sont en paix avec lui parmi les non-musulmans, ici ou ailleurs; il ne sera qu’appui offert à tous les rassemblements et organisations oeuvrent contre l’ennemi sioniste et contre ceux qui relèvent de sa sphère. » Neutre – / Conclusion

Nous avons également classé dans les catégories ennemis, amis et neutres les personnes, institutions ou valeurs qui apparaissent tout au long de la charte, avec une insistance sur ceux qui apparaissent plusieurs fois :

Les amis, les ennemis et les autres

Vous pouvez télécharger la version en qualité supérieure ci-dessous.

HAMAS / La Gerap+

Il ressort de notre étude une fraternité et communion avec la souffrance du peuple palestinien pour lequel s’impose incontournablement une lutte armée qui désigne les Juifs en ennemis. Les Juifs, Israël et par là même toutes les organisations et communautés considérées affiliées à l’ennemi : les instances internationales (ONU, son Conseil de sécurité), les clubs (Rotary, Lions Clubs), la franc-maçonnerie et les organisations juives (B’nai B’rith). Cette lutte doit être claire et structurée.

Claire, lorsqu’il ne doit faire aucun doute que ce sont les terres de l’Islam qui sont foulées, les autres communautés ne peuvent y vivre pacifiquement qu’à condition de se mettre sous l’ombre de la religion musulmane et montrer une soumission à l’autorité du Hamas. Cet enveloppement de la société dans son entièreté rappelle inévitablement la correspondance aux Frères Musulmans dont on retrouve la marque.

Structurée lorsque le Hamas fait appel à toutes les forces en présence pour mener le Jihad, jeunes, scientifiques, intellectuels, communicants, mais également les femmes qui retrouvent une place de premier ordre à condition et cela et valable pour tous de démontrer une soumission totale à la religion. La laïcité se retrouve alors sur le banc des accusés, principal reproche sur le plan des idées fait à l’OLP.

Elie Khoury

La Gerap+

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s