Le sénateur Robert Carlyle Byrd en 2003 sur la guerre en Irak

Pour contrebalancer une certaine idée des États-Unis d’Amérique dans un contexte de forte hostilité à son encontre, par celui qui avait eu pourtant des idées radicales sur la population noire américaine, il dira de ses positions à leur encontre que cela fut une extraordinaire idiotie. Voici un passage du discours du défunt sénateur américain démocrate, Robert Carlyle Byrd en 2003 sur la guerre en Irak.

Un article (En) du New York Times retrace son parcours ici

Un article (Fr) du Monde retrace son parcours ici

Elie Khoury

La Gerap+

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s